h LA COUPE DU MONDE SUR GRAND ECRAN (entrée libre !)

LA COUPE DU MONDE SUR GRAND ECRAN (entrée libre !)

Dimanche 15 juin à 18h00 Mondial Suisse-Equateur (entrée libre)
Vendredi 20 juin à 21h00 Mondial Suisse-France (entrée libre)
Mercredi 25 juin à 22h00 Mondial : Suisse-Honduras (entrée libre)
Mardi 8 juillet à 22h00 Mondial : Demi-finale (entrée libre)
Mercredi 9 juillet à 22h00 Mondial : Demi-finale (entrée libre)
Dimanche 13 juillet à 21h00 Mondial : Finale (entrée libre)

 

Pendant la Coupe du monde, venez vibrer aux exploits titanesques de nos footballeurs! Le Cinéma Royal vous fera vivre en direct et sur grand écran les trois matchs capitaux de la phase éliminatoire disputés par la Suisse, soit Suisse-Equateur (15 juin à 18h), Suisse-France (20 juin à 21h) et Honduras-Suisse (le 25 juin à 22h).

Après cette entrée en matière qui verra sans nul doute le triomphe de nos couleurs, vous pourrez aussi assister aux demi-finales ainsi qu’à la finale… En toute franchise, la soussignée se demande si notre bienaimé entraîneur Ottmar Hitzfeld n’as pas commis une erreur en ne sélectionnant pas d’emblée le sublime Kasami, alors que la cuisse certes très musclée de Tranquillo Barnetta suscite l’inquiétude, pour ne pas dire plus!

Concernant les deux finalistes, pas de doute, nous nous acheminons vers un match grandiose opposant le Costa-Rica à l’Iran… Foi de spécialiste ! Et c’est confirmé par Madame Irma, voyante de haut vol, et Paul le poulpe médium ressuscité pour l’occasion…

Adeline Stern

 

Au cas où elle aura été défaite ou contrainte au match nul par la France, le mercredi 25 juin, dès 22h, notre valeureuse équipe nationale se devra de faire plier l’échine aux très rugueux Honduriens, histoire de se qualifier pour les huitièmes de finale…

Ayons foi dans ce onze helvétique à l’impétuosité très balkanique qui fait la nique aux xénophobes butés, d’autant plus que Le Royal diffusera encore les demi-finales et la finale de cette vingtième Coupe du monde pour l’instant très prodigue en goals de belle facture… De vous à moi, je garderai longtemps en mémoire la sublime tête lobée du batave Arjen Robben qui a littéralement estoqué le pauvre portier ibère!

Espérons que le beau jeu perdure et que certains joueurs cessent de se prendre pour des acteurs de cinéma en jouant la comédie de façon éhontée dans les seize mètres adverses… Que les meilleurs gagnent… oui, mais sans l’aide de l’arbitre!

Adeline Stern

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix