h

Romans d’ados 1 : La fin de l’innocence

Au cinéma Royal le :
  • Samedi 26 juin 2010 à 10:30

  • Samedi 26 juin 2010 à 18:00

  • Durée : 1h37
  • Année de parution : 2010
  • Pays : Suisse
  • Réalisateur : Béatrice Bakthi
  • Age légal : 12 ans
  • Age suggéré : 12 ans

Synopsis

Le samedi 26 juin, à 18h et 20h30 les deux premiers volets seront présentés en présence de la réalisatrice et de plusieurs protagonistes puis suivis d’une discussion. Un forfait spécial pour les 4 films est proposé au prix de 40.-

Comment les jeunes d’aujourd’hui passent-ils de l’enfance à l’âge adulte? Filmés pendant près de sept ans (entre 2002 et 2008) par la réalisatrice Béatrice Bakhti, sept adolescents d’Yverdon-les-Bains répondent à cette question clef avec une authenticité et une lucidité stupéfiantes. En résulte un véritable feuilleton du réel en quatre volets longs-métrages que le Royal propose dans son intégralité.

Cette épopée de l’identité commence avec «L’âge de l’innocence». A douze ans, Virginie, Xavier, Aurélie, This, Mélanie, Jordann et Rachel découvrent les tumultes de l’adolescence. Deux ans plus tard, ces mêmes adolescents entrent dans «La crise» pour s’efforcer d’exister face à leurs parents.

A seize ans, c’est déjà peut-être «La fin des illusions». Loin des parents, Virginie, Xavier et les autres font leurs premières expériences marquantes. Dans le dernier volet, «Adultes, mais pas trop…», les bientôt ex-ados, sur le point d’atteindre leur majorité, font leur bilan. Un document unique!

Adeline Stern

 

Romans d’ados 1 : La fin de l’innocence

Agés de 12 ans, Virgine, Xavier, Aurélie, Thys, Mélanie, Jordann et Rachel voient arriver l’ado­lescence pleins de rêves, mais aussi d’inquiétudes. Ils sentent qu’il sont en train de changer, qu’il est temps de s’affirmer, en particulier vis à vis de leurs parents. C’est le temps des premiers conflits familiaux, de la recherche d’indépendance. Avec une énorme sincérité, ils livrent leurs secrets, racontent leurs problèmes, ouvrent leurs univers. Qu’il est difficile de quitter l’innocence de l’enfance pour découvrir les tumultes de l’adolescence. Rires, larmes, colères, doutes et révoltes sont au rendez-vous de ce premier épisode.

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix