Imprimer cette page
mardi, 12 octobre 2010 12:06

Edito - 12 octobre 2010

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Une affaire de normes ?

Mon fils avait à peine 10 ans quand il a “attrapé” le virus de l’informatique.... comme on attrape une maladie incurable. Et ce, juste avec un petit appareil à deux balles trouvé dans une vente de paroisse! Je n'oserais même pas imaginer aujourd'hui le parachuter dans un univers sans jeux en ligne, sans contacts universels voire interplanétaires (et pourtant Dieu sait tout ce que j’ai tenté pour retarder cette échéance!).

Sur un site d’apprentissage, j’ai rencontré une jeune écolière chinoise avec laquelle j’ai pu miraculeusement correspondre pendant quelques mois. Je ne saurai jamais pourquoi nos échanges ont été interrompus. “Chinese cannot use Facebook” ont été ses derniers mots... mes messages électroniques suivants n’ont jamais reçu de réponse.

Ça va lui faire tout drôle à Karaté Kid de se retrouver dans ce pays où les ados vont à l’école de 7 h du matin à 9 h le soir et n’ont congé que le dimanche après-midi. Un pays où une ville de moyenne importance compte plus de 3 millions d’habitants. Un pays où les enfants (un seul par foyer) n’ont en principe pas accès au reste du monde même s’ils sont tous munis d’ordi. Histoire de ne pas risquer d’influences néfastes. Je comprends qu’il va lui falloir une sacré dose de patience et de courage pour tenir le coup !

Je serais autrement curieuse aussi de savoir quelles leçons de la vie ces deux êtres, l’un en Chine, l’autre au Tibet (Himalaya, le chemin du ciel), ayant vécu des apprentissages peu courants, quelles leçons donc le jeune Drew et le jeune Kenrap auront tiré de leurs parcours et l’impact d’icelles sur leur vie d’adulte...

Peut-être que Marianne Chaud retournera au Tibet dans quelques années et peut-être aussi que nous aurons droit à la suite des aventures de Karaté Kid ? En attendant s’il y a des chinoiseries gustatives au menu.... j’arrive en courant !

Bons films!
Christina
Lu 1138 fois

Dernier de