lundi, 09 décembre 2013 11:47

Edito - 9 decembre 2013

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Comme une pluie d'images sur la toile...

Et on commence cette petite quinzaine en fanfare avec le plus classique de tous les ballets : Casse­ Noisettes pour ne pas le nommer. Une musique qu'on se rappelle par coeur et qu'on se surprend à siffloter au détour d'une bonne douche. J'ai vu que le programme de la saison prochaine promet d'être absolument magnifique. Cendrillon, La Dame du Lac, Alice au pays des merveilles, Il trittico, le Lac des Cygnes et Nabucco. Réjouissez-vous! Jeudi 12 et Vendredi 13 (encore !) nous aurons droit au deuxième volet de Hunger Games. La célèbre trilogie dont tous les bénéfices seront reversés à la Fondation en Faveur des Adolescents Obèses. N'oubliez pas d'apporter vos salades pour l'entracte! Samedi et dimanche, nous naviguerons En Solitaire avec un de mes acteurs préférés, François Cluzet (Le dernier pour la route), et je ne dois pas être la seule à aimer, puisque ce film est parenthésé en coup de coeur ! Ça sera un événement mal de mer à ce qu'il paraît. Accroche­toi Adeline ! Alors, je vous le dis tout de suite, contre le mal des transports, terre, mer ou les deux, un seul remède : Le Gingembre. Vous prenez du gingembre frais... non, le mieux c'est que vous me demandiez  la recette par mail. Christi­-yen­-na-­point.­com, tout le monde connaît. Sur la mer toujours, on change de héros et on passe à Tom Hanks (Ah! inoubliable Apollo 13) dans Capitaine Phillips, tiré d'une histoire vraie de nouveau. En fait, est-ce qu'on est un vrai héros quand on se met soi-même dans la mélasse quitte à détourner les puissants de ce monde pour nous en sortir ? Moi, j'appelle ça autrement. Enfin, je serai curieuse de voir comment le réalisateur va nous justifier ça. Vous connaissez l'histoire de Fleupeuteu le réalisateur ? Non, bon, tant pis, ça sera pour la prochaine fois... Retour aux valeurs sûres dimanche à 15 heures avec Il était une forêt, de Luc Jacquet. Un de ces films qui vous redonne confiance dans la Vie à défaut de dans la civilisation. Jeudi 19 décembre, vous sera présenté Blood Ties de Guillaume Canet. C'est un remake très bien lifté parait­-il. Vous vous souvenez de cette histoire de deux frères antagonistes ? Non, pas Cain et Abel ! Pas non plus Esaü et Jacob, même si nous sommes en pleine saison de lentilles. Non, il s'agit ici d'un policier et d'un  truand, mais chuut, on vous attend jeudi. Samedi et Dimanche, nous marcherons Sur le chemin de l'école, de Pascal Plisson, documentaire passionnant s'il en est, et, The Immigrant, samedi et dimanche aussi, va nous replonger dans l'atmosphère sinistre d'Ellis Island. Je ne voudrais pas dire de bêtises, mais ça ressemble fort à un camp de réfugiés, comme on en trouve un peu partout dans le monde désormais. Est­-ce qu'il y en avait d'autres avant celui­-là, ou est-­ce  que c'était le premier ? Il va falloir que je re-­ouvre mes livres d'histoire. Bref, dans le film, La pauvre petiote est séparée de sa soeur et se trouve obligée de faire des choses que la décence m'interdit de nommer ici... quand Griffith rencontre Zola, ils se partagent l'Orange de Noël...

... Mais ce n'est pas encore le moment, même si j'en connais qui sont très pressés d'arriver au 23 !
Bons Films !
Christina

Lu 1062 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix