jeudi, 10 décembre 2009 09:12

Edito - 10 décembre 2009

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les échos de l'entracte

«EDITO :
"Tu n'aimeras point"
Jusqu'à quand et jusqu'à quel point peut-on se définir et s'affirmer par le biais d'une phrase négative ?

Je sais : j'aurais dû ponctuer d'un point d'interrogation, mais c'eût été mensonge de ma part. Je ne me pose aucune question : j'aboie, tel un chien enchaîné. Non que je sois homo ou hétero ou quoi que ce soit qui ne regarde que ma femme, mon zob, mes chèvres et moi. C'est vrai, ça choque. Oh là! il serait temps de mettre la barre (de choc) à la bonne hauteur, ou dans la bonne dimension, faire de l'esprit d'amour plutôt que de la tête-à-queue. Car si je ne m'abuse, le monde manque d'amour plus que de sexe, d'accord ? Et quant à moi, j'éprouve beaucoup plus de problèmes à aimer mon prochain qu'à la lui mettre (la tête au carré, what else!).

«Quelle vulgarité !», m'auto-critiquerais-je. Si le 'vulgus' est le 'commun', la vulgarité n'est hélas pas la communauté et encore moins le sens commun ! Foin de l'homophobie et de l'hétérophobie, c'est bien d'anthrophobie qu'il s'agit lorsque l'on prétexte de quelques grammes de viande, de quelques milligrammes d'hormones, pour faire d'un geste et d'un regard aimant les stigmates de la monstruosité, justifiant la mise au pilori, l'acte de désamour, la moue de la haine...

J'avais prévenu, j'ai parfois de la peine à aimer et je me méfie de qui n'aime pas... Serpent se mordant la queue que cette proposition là ? Ma pomme (d'Adam) en tressaute encore. C'est peut-être aussi quand même un peu que, vu d'en haut, ce pourrait bien être risible... Si les éclats de voix et de sanglots se transmuaient en étincelles de rires :o)

Quoi? Vous êtes utopistophobes-z-aussi mon cher ?
Ma foi, pourquoi pas.
Bonne séance et...  »

  • ... et arrête ton cinoche ! C'est un édito à but cinéphilolucratique, pour qu'on ait envie d'aller voir des films et qu'on remplisse la salle !
  • Ouais, ch'corrige, 'scuse, t'as ben raison maudit' helvète :o)  :

| ALLEZ AU ROYAL (on y mange ma foi fort bien !)
| MIRER LE CINEMATOGRAPHE !!

Copyright 2009 après J-C et toujours la castagne
Ceux du rang du milieu, çui d'gauche

Lu 1008 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix