vendredi, 25 décembre 2009 20:52

Edito - 25 décembre 2009

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les échos de l'entracte

 

A l'heure du Lapsang Souchong bien sucré avec un nuage de lait....

A l'heure où les dindes ne craignent plus pour leur avenir (quoique)...

... qu'est le Cinéma devenu ?

Avant de passer au sujet subséquent : comment perdre 3 kgs pour l'été afin de pouvoir remettre notre maillot de bain...

Après "nos recettes pour les fêtes, cuisinez les meilleurs brownies de ce côté-ci du Mississippi" (recette sur demande au webmaster)

J'aimerais sacrifier à la tradition qui veut que nous fassions une rétrospective des meilleurs films projetés dans notre cinéma préféré :

Pour ne pas le nommer : Le Royal !


Malgré les habituels sujets superfétatoires, 2009 aura vu briller quelques petits bijoux lumineux bien choisis. Au Royal on visionne sur mesure pourrait être un slogan tout à fait congru ! Balzac n'aurait en rien renié notre gérante bien-aimée en Petite tailleuse de toiles... elle qui aime tant le cinéma asiatique !

Je disais donc; malgré une habituelle tendance des "majors" à l'exploitation de sujets récurrents, la résistance continue du côté de ceux qui ont su garder leur indépendance et par là-même leur liberté. Ces films-là rencontrent un succès de plus en plus probant qui montre bien que le cinéphile lambda se laisse de moins en moins avoir par la "grosse bouffe" et de mieux en mieux séduire par un cinéma d'auteur, infiniment plus riche et pertinent même si beaucoup moins clinquant et pour cause !

Les "Rois du monde" apprennent la sourdine, auraient-ils enfin rencontré leur iceberg ?

Les films marquants de 2009 quels furent-ils ? Même si tous n'étaient pas des remakes, loin s'en fut, il nous est arrivé de tourner en rond... (il n'empêche, certains des plus beaux longs métrages datent d'une époque où je ne logeais pas encore sur la planète bleue). En 2010, l'avenir se projetera-t-il toujours autant dans le passé? Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme... Oh, là, excusez-moi, il faut que j'aille vérifier si la formule est bien sous licence "Art Libre"!

Quoi qu'il arrive et en plus des voeux habituels, je nous souhaite par dessus tout d'être assez créatifs pour savoir sortir des sentiers battus. Que les impressions de "déjà vu" nous apportent des alternatives ou au moins des pistes. Que l'on continue à nous donner du blé à moudre plein nos trémies et des étoiles pleins nos mirettes...

Il semblerait qu'en cela nos cinéastes indépendants aient pris le bon chemin.

Et voilà, c'est tout moi ça ! Je voulais évoquer des films... et pour finir il y en a tant que je ne sais plus lequel choisir... être cinéphile c'est pire que... tiens, essayez donc d'expliquer le goût du sucre à quelqu'un qui n'en a jamais mangé !

Réjouissons-nous donc tous ensemble des programmations 2010èmes et pour Adeline Stern hip hip hip

HOURRAH !


Les deux du rang du milieu :
Celle d'à côté de la plaque*



*nom bien connu de la rédaction

Lu 1003 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix