mardi, 01 mars 2011 07:46

Edito - 1 mars 2011

Évaluer cet élément
(0 Votes)

De l’exploitation de l’homme par l’homme...

Je ne vais pas parler de celle de la femme par l’homme, je sens que je soulèverais un tollé général ! Mais quand je relis le synopsis de notre cher Vincent Adatte sur La Vénus Noire, le dernier Abdellatif Kechiche, je ne peux m’empêcher de sentir monter en moi un sentiment de révolte. Vous vous rendez compte ? Etre fille d’un berger Bochiman et d’une mère Khoïkhoï! - rien que ces noms font rêver - et se retrouver exhibée tel un animal de foire dans des gourbis crasseux et sur des scènes sordides... J’ai repensé au musée des horreurs de Tampa, Floride, avec ces crânes bicéphales dans leurs bocaux de formol. Qu’est-ce qui me pousse, moi, soi-disant humaine, à aller regarder ce genre de spectacle ? Je ne peux pas prétendre à une grande curiosité scientifique, alors ? Je pourrais tenter une esquive en disant que j'irai voir le film de M. Kechiche parce que je viens d’acheter la bande dessinée d'icelui et que, du coup, j’ai eu envie de savoir ce qu’il en a fait. Comme quand on va voir un film tiré d’un livre qu’on a beaucoup aimé. Avec, bien sûr, le risque que le film soit différent du livre, mais bon, cela peut aussi ouvrir quelques portes ou pistes de réflexion non ? C’est bien à ça que sert le cinéma je trouve. A ré-flé-chir (ou pas). Même dans des films qui sont faits uniquement pour se distraire on trouve moyen de s’enrichir la moindre. J’en veux pour preuve le cas type de “Rien à déclarer”. Comment s’entendre quand on se déteste, comment travailler ensemble quand même et surtout, et ça, ça nous touche plus particulièrement: comment fonctionne une douane volante vue de l'intérieur  ??? A mon avis ça doit pas être triste avec des douaniers franco-belges et les ceusses de l’Auberson vont pouvoir en prendre de la graine... de mulet bien sûr!

Bon films !
Christina

Lu 1014 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix