mercredi, 22 juin 2011 01:31

Edito - 22 juinl 2011

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La projection numérique pour les nuls en général et votre servante en particulier...

Oui, parce que, enfin, c’est bien joli de lire (voir l’edito de la semaine passée):

Ça y est ! Depuis le 17 juin, le cinéma Royal vivra à l’heure de la projection numérique.

Mais au fond qu’est-ce que c’est exactement que cette projection numérique dont on me parle depuis pas mal de temps déjà ?

Comme toujours quand je suis en panne de réponses (où que j’ai peur de perdre la face si je pose la question à mon cher et tendre...) je me suis adressée à mon Tonton Google qui a bien voulu me fournir les informations suivantes que j’ai (figurez-vous!) réussi à comprendre, je cite :

Le cinéma numérique (ou D-cinema de l'anglais Digital cinema), se réfère à la production et à la diffusion d'œuvres cinématographiques sous un format numérique normalisé. Le cinéma numérique est la révolution technologique la plus importante de l'histoire de l'industrie cinématographique. Si le tournage en cinéma numérique reste en 2009 une pratique marginale, la projection numérique se développe : les films peuvent être distribués sur support physique (disque dur), ou par satellite ou via des réseaux de télécommunication. Ils sont projetés au moyen d'un projecteur numérique spécial et non d'un projecteur conventionnel (35 mm), couplé à un lecteur (ou serveur) de contenus D-Cinema. Ces contenus sont des fichiers DCP (Digital Cinema Package) stockés sur le disque dur du lecteur et remplacent dans le monde numérique les bobines de film argentiques.

… et voilà comment on fait avancer le schmilblic ! C’est plus fort que la locomotive qui sort par la fenêtre de la gare de de Lyon non ?

Enfin, la projection en 3D constituera la cerise sur le gâteau...

et là, de nouveau, je cherche à approfondir...

La synthèse d'image 3D souvent abrégée 3D (3D pour Trois Dimensions) est un ensemble de techniques notamment issues de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) qui permet la représentation d'objets en perspective sur un moniteur d’ordinateur. Elle est actuellement très utilisée en art numérique dans l'industrie du film, initiée par les studios Pixar et ILM.

… voilà qui explique tout ! cette fois je ne viendrai pas en ignare dans mon cinéma préféré et quand on me tendra des :

… lunettes qui ne seront pas monnayées, mais gracieusement prêtées, 

je saurai pour quoi c’est faire !

Et surtout, surtout, je ne vais pas me lancer dans de grandes diatribes sur le temps qui passe et la chance qu’il faut saisir au vol - je pense au pauvre Wim Wenders qui a du attendre 24 ans pour voir son rêve aboutir - parce que moi, c’est tout de suite et maintenant que je vais vivre les films dans mon cinéma préféré !!!

Qui m’aime me suive !
Christina


PS : N’oubliez pas que :  Pour fêter ce tournant «historique» et remercier tous ses généreux donateurs, Le Royal propose un véritable feu d’artifice en relief, avec des titres qui en montrent les différentes applications au cinéma… Soit un film d’animation («Kung-fu Panda 2») et le tout premier film d’auteur du genre («Pina»)! De plus, le dimanche 26 juin, dès 19h30, la Coopérative «Mon Ciné» offre à tous l’apéritif qui précèdera le film Pina.

Lu 997 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix