lundi, 23 avril 2012 14:20

Edito - 23 avril 2012

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Télécharger le programme du 17 mai au 3 juin 2012


Le poids de la culture

Chaque année je me dis: "il faut que je relise mes classiques" ou encore "il faudrait que je revoie tel ou tel film - histoire de constater si j'ai changé, évolué voire même serais éventuellement devenue un peu plus intelligente, un peu plus instruite... et aussi sec je laisse tomber. Il y a tellement de nouveautés, de choses à explorer, à visiter, à voir, à lire,  tant de choses inédites (même si dans le fond rien ne se perd, rien ne se crée... etc. et que trop souvent je me rends compte rapidement que j'ai "déjà vu ça quelque part") que je me parjure sans cesse et plonge la tête la première dans l'offre pléthorique non exhaustive...

En voyant le programme de ce mois, j'ai décidé d'en profiter pour aller voir tout ce qui se disait sur Macbeth. Je ne savais plus si c'est là qu'on trouvait le fameux : "to-be-or-not-to-be- that-is-the-question" parce que, bien sûr, ce classique-là, il appert que je ne l'ai point lu... ni vu...

Et je n'aurai sûrement pas le temps de le lire avant l'Assemblée Générale de la Coopérative Mon Ciné ce mardi 24... ni le lendemain d'ailleurs car il faut amener les enfants à la Lanterne Magique. A ce propos, j'ai lu vendredi que le cinéma Bel Air va rouvrir à Yverdon et qu'ainsi tous les charmants bambins yverdonnois pourront à nouveau profiter de la lanterne, dès la prochaine rentrée... que voilà une bonne nouvelle! Je ne dirai jamais assez à quel point une association comme la Lanterne Magique est primordiale voire indispensable! Et ceci encore plus à une époque où bien d'autres distractions stériles sont hélas pléthore. A la Lanterne, l'enfant peut s'éveiller à un cinéma intelligent, expliqué de manière vivante, animé et enrichi par des adultes pédagogues. Souvent j'entends des témoignages de cinquantenaires qui me disent à quel point cet éveil au cinéma (Lanterne magique, Ciné-club, séquence du spectateur, Monsieur cinéma et autres ciné-qua-non) a laissé des traces durables dans leur vie culturelle et affective.

J'étais sûre que j'avais déjà écrit sur Extrêmement fort et incroyablement près... mais ça doit être dans une autre vie. Où alors, à force d'avoir lu les synopsis! A mon avis (et je le partage) cette course au trésor là vaut bien tous les chemins initiatiques... de même sans doute que le coup de coeur du Royal Tyrannosaur.

Beaucoup de très bons films à l'affiche ce mois, avec notamment Parlez-moi de vous, qui réjouira notre petit Saint-Bernard intérieur et Oslo 31 Août ou encore 38 Témoins qui soulèveront bien des questions sur les sens (uniques ou interdits ?) de notre vie et sur nos capacités d'empathie.

Le 2 mai, une soirée spéciale Kurdistan nous régalera les yeux et les papilles, rendez-vous à ne pas manquer !

Je n'oublie pas les enfants bien sûr qui attendent certainement avec impatience le second opus de Ducobu (les vacances) mais je voudrais encore vous rendre attentifs à trois événements majeurs: D'une seconde à l'autre de Marc Ristori, Le bruit de mon silence de Michel Viala et Combat de reines de Nicolas Steiner, tous trois en présence des réalisateurs !

En espérant vous retrouver nombreux à l'assemblée générale !!!

Bon films !
Christina

Lu 1002 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix