vendredi, 29 novembre 2013 09:44

Edito - 29 novembre 2013

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 

Bien au chaud dans un cocon Royal

Ce soir et demain soir, Thor : Le monde des ténèbres. Je me disais comme ça… quand je vois tout ce que doivent accomplir les jeunes gens des sagas actuelles pour gagner leurs galons de héros (et le pain qui va avec), je ne m'étonne plus que nos jeunes à nous s'ennuient ferme. Pas de combat inter-galactique, pas moyen de sauver la terre et les neufs mondes d'un mystérieux ennemi qui convoite l'univers tout entier (et croyez moi, dès qu'on a tourné à gauche après la Lune, c'est grand l'univers) et j'en passe et des plus terrifiantes… Bref, aller chercher le lait à 6 ans, entre chien et loup, se retrouver face à un "gros" et "vrai" chien aboyeur au détour d'un chemin de campagne,  à la limite, ça fait juste rire non ? Et que dire aussi de Pipe qui, avec sa première AVS va enfin pouvoir s'offrir le boguet de ses rêves ? Qui se souvient de ses tentatives maladroites sous le regard mi-incrédule, mi-paniqué de Luigi ? Après toutes ces batailles épiques (là je reviens à Thor, mais pas sans raison), pour autant que vous vous en sortiez vivant, avec ou sans Nathalie Portman, vous vouliez de la bonne vieille poésie (pourquoi est-ce qu'on associe toujours "bonne" et "vieille" aux choses sympa ?) vous allez en avoir. Et pas que les Petites Fugues, il y aura aussi un excellent documentaire de Monsieur Yersin, Tableau Noir, après une conférence d'Eric Walther et avant : Et au milieu coule le Doubs, dimanche matin. J'ai l'impression qu'il y aura un joli partage d'émotions, au Jeudi 12, pendant le super-brunch qui suivra la projection, pas vous ? Moi j'adore les histoires qui se passent là où j'habite et dans lesquelles je peux reconnaître les arbres,  les physionomies… et les boguets !

La semaine suivante, changement d'ambiance avec Inside Llewyn Davis. Quoique. A seconde vue ça me semble assez poétique aussi. Pour ceux qui aiment les chats. Et, à part moi, ils sont nombreux, je sais. Et puis de toute façon, un Joël et Ethan Cohen ça ne se rate pas, point barre. Et entre le 5 et le 11 décembre, il va s'en passer des choses au Royal ! Après Inside Llewyn Davis et son chat, Trigon fêtera ses 25 ans (marrant avec toutes rides je lui aurais donné plus !). Du coup, samedi soir nous verrons When I saw you (si j'ose dire). J'ai essayé de trouver une bande annonce, histoire de me faire une idée, mais rien à faire. Au Royal, nous sommes tellement en avance sur tout le monde que nous montrons les films avant même que les bandes-annonces sortent ! A lire le résumé, je sens que ça va me plaire. La nuit passée j'ai été très émue par le film I am a slave, dans lequel on montre un père qui marche pendant des jours et des semaines pour retrouver sa fille, et là, c'est un petit garçon qui va se lancer dans sa quête. Quand l'Être refuse la dictature il est capable de sacrés miracles non ? Un peu plus tard dans la soirée, Workers, qui n'aurait pas déplu à Ricardo Darin (même si l'Argentine est un peu loin de Tijuana) revisitera pour nous le monde des pauvres errants de ce monde. Et dire qu'il y a eu une période dans ma vie où j'étais sûre et certaine que je pourrai toujours aller partout quand je sera grande parce que je ne savais même pas que les frontières existaient ! Dimanche 8 décembre, nous allons commencer par  nous instruire, avec le superbe documentaire de Luc Jacquet Il était une forêt, qui se jouera en "matinée" (je n'ai jamais compris pourquoi on appelait "matinée" trois heures de l'après-midi!) à 15 h. Rien que le début de l'annonce sur Allociné : Pour la première fois une forêt tropicale va naître sous nos yeux… ça semble fantastique et donne vraiment envie de voir la suite ! Dendrologues amateurs à vos marques ! On continuera ce beau dimanche avec The Orator. Encore un film trop jeune pour avoir une bande-annonce. Mais bon, à ce que j'ai cru comprendre, il s'agirait de ne pas faire dépendre la capacité de tchatche de la taille de l'individu. Ce qu'ils ne savent pas chez Trigon, c'est que nous, à Ste-Croix, c'est une erreur que nous ne commettons plus, n'est-ce pas Adeline ? Le week-end se terminera sur un événement encore plus fort que tout : Un épisode dans la vie d'un cueilleur de fer… et là il y a d'autant moins de bande annonce que le film ne sortira qu'en février 2014. Quand je vous dis que nous sommes les plus forts à Ste Croix hein ? Merci qui ? Merci Adeline ! Et que tout cela ne vous empêche pas de vous casser (censuré),  d'aller voir le Casse Noisette (c'est marrant ils le mettent au singulier ?!) de Monsieur Piotr Illitch Tchaïkovski mercredi 11 décembre ! Soyez nombreux, ça va chauffer !

Bons films
Christina

Lu 1160 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix