jeudi, 20 février 2014 08:17

Edito - 20 février 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 

Juste après la St Valentin… et avant le carnaval !

Et bien voilà, il est reparti jusqu'à l'année prochaine notre Saint Préféré ! On s'est regardés dans les yeux avec tout notre amour. Pendant ces quelques heures, sur terre, il n'y avait plus que toi, moi, nous… et comme un homme averti en vaut deux (et une femme donc !) ça fait vite du monde à nourrir comme dirait ma grand-mère… Alors le mieux, voyez-vous, c'est d'amener tout ce beau monde au cinéma, histoire de le nourrir de belles images !

On commence par la Lanterne magique cette fois (cet après-midi, donc mon édito arrive trop tard pour aujourd'hui, je sais mais on dira qu'il est donc légèrement en avance pour la prochaine fois). Une lanterne magique qui nous propose(ait) Les enfants du ciel. Une histoire d'enfants (pas que) pour les enfants qui va nous montrer, une fois de plus, combien nous avons de la chance (dans notre beau pays) et aussi nous montrer (une fois de plus), que même quand on n'en a pas (de la chance), il y a moyen de moyenner.

Demain soir, Jeudi, rediffusion du Vent se lève de Miyazaki, le moment ou jamais de le voir si vous l'avez raté la première fois ! Vendredi et dimanche vous apprendrez Tout sur Albert, mais surtout comment (ne pas) se laisser pourrir la vie par des influences pernicieuses… Je suis sûre que ça nous est arrivés à tous, souvenez-vous ! Samedi et dimanche nous nous laisserons séduire par les aventures de L'Apiculteur d'Ibrahim Gezer. A ne surtout pas manquer, dimanche soir, de partager le verre de l'amitié avec Mano Khalil, le réalisateur du film. Un petit block buster pour commencer la semaine suivante en beauté en la personne de RoboCop ? Petite mise à jour de nos notions en ce qui concerne les drones et autres armes de persuasion massive. Pour se radoucir le moral on reviendra le lendemain voir Les trois frères, le retour. Avec une joyeuse équipe qui a certes mûri mais qui semble avoir gardé sa fraîcheur d'esprit d'antan… enfin, pour ceux qui étaient déjà nés en 1995. Moi j'attendais mon fils… et vous ?

Oh là ! je viens de voir la bande annonce de Minuscule, La vallée des fourmis perdues et j'ai appris beaucoup de choses. Le film est adapté d'une série télévisée (157 épisodes quand même !) et il a la particularité d'être un long métrage entièrement muet. Du peu que j'en ai vu j'ai l'impression que nous allons être fascinés assez rapidement (essayez de fermer la bouche quand même). Un week-end ne saurait être complet sans une histoire d'amour à la clé… L'amour est un crime parfait n'a pas l'air d'être une histoire à l'eau de rose pour autant et ça va être intéressant de voir comment a été adpaté ce roman de Philippe Djian, sorti en 2010, par les frères Larrieu. La deuxième semaine de mars (bientôt le printemps !) va démarrer sur les chapeaux de roues avec La Belle et la Bête, dans une version réalisée par Christophe Gans. Si vous avez aimé Le pacte des loups… Je fais le mort le lendemain (de la veille) dans un tout autre registre, nous emmène à Mégève. Décors somptueux à l'appui, cette comédie dont l'argument est en partie tiré d'une petite annonce, s'annonce à la fois drôle et intelligente. A découvrir absolument ensuite, A touch of sin (que je traduirais personnellement par "Eclairs de folie") est l'adaptation de quatre faits divers incroyablement violents qui nous montrent l'évolution de la Chine telle que la comprend Jia Zhang ke. De quoi frémir… Et se faire douceur. dimanche à 15 heures, sans arrière-pensée dans l'enchantement de Jack et la mécanique du coeur. Tim Burton et Georges Méliès réunis et inspirants, sans phagocytose… Que rêver de mieux ?

Bon films !
Christina

Lu 976 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix