vendredi, 07 novembre 2014 09:02

Edito - 7 novembre 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Après Halloween et avant Noël, ça chauffe dans les cuisines du Royal !

Ce qu’il va y avoir au cinéma dans les semaines qui viennent ? Oui, je sais qu’il n’y a que ça qui vous intéresse, Vous me direz, sur un édito consacré au cinéma, Royal qui plus est, quoi de plus naturel ? Alors allons-y. La série commence avec Gone girl, ce soir même. Un film plein de suspense, mais qui parle aussi de ce dont il faut (ou pas) avoir l’air selon l’aune à laquelle on veut être jugé. Je vous montre ce que je veux que vous voyiez, mais pour le reste, vous êtes responsables de vos pensées… compris ? Demain soir on verra Geronimo. Pas le Dernier Grand Chef que j’ai vu étant petite, non, l’autre sur une mobylette. Les blancs destriers ne sont plus ce qu’ils étaient, il faudra nous y faire. Par contre les mariages arrangés, comme l’esclavagisme, ont toujours court. Mais tout de même, je me demande… si un choix judicieux fait par des parents aimants, et désireux de contribuer au vrai bonheur de leurs enfants, ne pourrait pas s’envisager à une époque où la moitié des mariages non-arrangés se soldent par un divorce ? Non ! Bon, tant pis, je remballe mes idées…Soirée spéciale NIFFF on Tour avec How to use guys with secrets tips, une alléchante comédie fantastique précédée d’un court métrage Pappkameraden assez mystérieux. Samba samedi. On en a déjà parlé non ? Quand il est dit qu’une travailleuse sociale doit garder ses distances coûte que coûte. Vous en connaissez beaucoup vous des gens qui font du bon travail en gardant leurs distances ? Moi pas… Plus tard dans la soirée, nous verrons Auto-portraits dans la marge en projection spéciale. Va-t-on enfin apprendre les secrets de la proximité ? Sans ficelles et sans effets spéciaux ? Sans coups de blanc et sans artifices ? Chouette alors, on va avoir une occasion d’évoluer…

Le week-end suivant, du 13 au 16, s’ouvrira et se fermera en compagnie de Woody Allen. Magic in the moonlight, sur une poésie de notre génial clarinettiste. Et pour une fois que Colin Firth n’a pas besoin de faire de l’alimentaire en participant à une daube, ça doit valoir le déplacement, j’y serai ! Soirée et buffet thématique ce samedi 15 à savourer à petites bouchées. Les recettes du bonheur (moi je les connais et vous ?), un film du réalisateur de Gilbert Grape (Lasse Hallström) qui ne peut être qu’excellent, on peut y aller les yeux fermés. Der Koch / Le Chef ensuite, et après le buffet pour lequel nous espérons que Martin Suter nous prêtera son cuisinier. Je ne sais pas, par contre, si Adeline va transformer la salle de restaurant en dortoir… À réserver la soirée de dimanche 16 avec Mme Ursula Meier. Les ponts de Sarajevo, série de courts métrages qui va nous prendre aux tripes je sens ça d’ici. J’ai lu la bande dessinée racontant l’histoire de Gavrilo Princip, édifiante ! Je vous la recommande une fois que vous aurez vu ces films, c’est bon pour le niveau culturel.

Entre le 20 et le 23 novembre, il va s’en passer des choses ! Je suppose que mon fils sera au rendez-vous d’Hunger Games, quant à moi je me précipiterai sur Mommy (enfin, façon de parler), j’aime bien ce cinéma canadien, brut de décoffrage, et encore si riche. Le sujet est d’actualité aussi et ne manquera pas d’ouvrir quelques portes (quelle belle sortie bateau, on voit que je suis en retard pour cet édito). On rajoutera à toutes ces merveilles la découverte du mois Le sel de la terre qui sera suivie d’un brunch à 13 h le dimanche 23 et d’un repas proposé par le Zonta Club à 19 h dans le cadre de la journée internationale contre la violence faite aux femmes. Je n’ai pas encore compris le rapport avec le synopsis du film de Wim Wenders, mais je suppose que tout cela nous sera expliqué en son temps, à moins qu’il ne s’agisse, comme nous le savons tous, du fait que ce sont les femmes elles-mêmes qui sont le sel de la terre…

Bons Films !
Christina

Lu 1110 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix