vendredi, 06 novembre 2015 13:37

Edito - 6 novembre 2015

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Royal automne printanier… 

Oui, je sais, je suis en retard… mais comme personne ne me lit de toute façon, c’est pas vraiment grave, me gourge ? Finir d’éditer un livre, cuire trois tonnes de pâtes de coings (sans parler du cauchemar gelée) et sauver in extremis une hénorme courge qui tourne de l’oeil… voilà qui est aussi digne d’un long métrage que n’importe quelle mission impossible… 

Il n’empêche, pendant que je suis derrière mon ordinateur à essayer de vous divertir lors de votre pause bureau, vous êtes en train, vous, de savourer la reprise du dernier Woody Allen, Irrational Man. Vous avez bien de la chance parce qu’il a une super bonne réputation si je ne m’abuse (comme dirait le docteur du carré de l’hypoténuse). Mais je pense qu’il va falloir vous accrocher parce que vous n’avez pas fini les montagnes russes ce week-end… Demain soir une nouvelle reprise avec La Vanité dont nous avons déjà parlé le mois dernier, et surtout, samedi soir LA Spéciale Nuit de l’Horreur avec un grand H comme Hôtel Transylvannia 2 pour commencer, suivi par Regression avec un grand R, et beaucoup beaucoup de suspense… The visit pour suivre de M. Night Shyamalan (Le Village) à minuit pile… y a-t-il meilleur moment pour un film d’horreur ? Il est vraiment bizarre ce film d’ailleurs, parce que j’ai visionnée la bande annonce et bien que j’aie éteint mon ordinateur, elle a continué à tourner en boucle, comme si elle avait sa vie propre… je vais aller voir si c’est fini maintenant, ça fait trois jours… Si vous avez survécu à la visite, Crimson Peak, le petit dernier d’Universal, spécialiste du genre, vous gardera éveillés sans problème… jusqu’à Classic Horror (no comment) à 4 h du matin (si en plus on la pleine lune, ça serait cool) alors, bien sûr, si vos canines n’ont pas poussé dans la nuit et si votre voisin n’a pas un sang compatible au vôtre, vous risquez d’avoir bien faim au sortir de ce dernier opus et de vous précipiter sur le petit déjeuner (à réserver impérativement !)… ça me rappelle les spaghettis bolognaise de mes vingt ans, à six heures du mat, après une nuit sur la plage à gratter la guitare autour d’un feu de bois flotté… Ne vous réjouissez pas trop vite, à mon avis vous aurez plus facilement un café et des croissants qu’un spagh ou une entrecôte et un coup de rouge, on ne peut pas tout avoir ! Pour vous reposer des émotions de la nuit, après-midi détente avec Les Nouvelles aventures d’Aladin, enfin, reposer c’est vite dit, on dirait qu’il est assez poilant celui-là, vos zygomatiques ne vont pas chômer. 

Bon, il faut que j’abrège un peu (y en a qui zont dit qu’ils aimaient pas mes gros pavés) alors je vais me concentrer sur les événements, après-tout, c’est pour ça que je suis là, pour vous les signaler… Donc, après la Nuit de l’horreur, le samedi soir, présentation de Une Voix (avec Ersan Arsevi, son réalisateur). Soyez tous là, c’est un film magnifique ! Soyez là aussi pour Winna – Le Chemin des âmes avec la découverte, entre autres, de la Gratzugnacht… une nuit bien de chez nous celle-là et qui n’a rien à envier à Halloween-l’Irlandaise. Nous serons impressionnés, vraiment ! 

Wouah ! Une conférence donnée par Vincent-je-m’appelle-Adatte, sur le dernier James Bond 007 Spectre le vendredi 20. Que voilà une soirée qui promet : toutes les ficelles du métier y seront, de la séduction, du suspense, quelques effets autobus, j’en passe et des moins passionnantes ! Il va y en avoir pour tous les goûts, c’est moi qui vous le dis ! 

La dernière semaine du mois, ne pas manquer la Lanterne Magique bien sûr pas plus que Mon Roi, le dernier long métrage de Maïwenn qui se fait tranquillement une jolie petite place au soleil de l’écran blanc. Le lendemain nous découvrirons (puisqu’on nous le dit) Confusion du Suisse Laurent Nègre qui nous honorera de sa présence et nous dira si oui ou non son film est un documentaire. Ce qu’on sait, c’est qu’il sera savoureux… Je ne me suis pas attardée sur des films comme L’Étudiante et M. Henri, qui a l’air vraiment sympa aussi, par contre, je vous convie avec enthousiasme à assister à la projection du Ciné-brunch transition La glace et le ciel de Luc Jacquet, le 29 novembre. Que chacun apporte sa gamelle et ses réactions, on fait Auberge Espagnole ! 

Bons films !

Christina

Lu 921 fois Dernière modification le lundi, 30 novembre 2015 09:51
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix