mercredi, 03 février 2016 15:39

Edito - 3 février 2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’avenir, c’était mieux avant…

Le titre de cet article (que je n’ai pas encore lu) m’interpelle chaque fois que je pose les yeux dessus. Il réveille en moi des souvenirs d’émerveillements d’enfants, quand j’attendais encore tout de la vie et qu’elle s’annonçait pleine de promesses. Et puis le temps a passé, certaines promesses ont été tenues, d’autres pas. Aujourd’hui, quel avenir pour la planète ? Quel rôle vais-je y jouer ? Et demain ? Comme toujours j’essaie de faire ce que je peux (peu) à mon niveau (petit). Mais c’est toujours ça de pris. S’il n’y avait pas de gouttes d’eau, la mer serait vide… ça n’a l’air de rien, mais les gens qui se battent pour faire avancer les choses, que ce soit sur un plan culturel, écologique, social, deviennent de plus en plus nombreux pour reconstruire le monde. Coline Serreau, Mélanie Laurent, Cyril Dion, Jacques Perrin, Jacques Cluzeaud, les frères Jaccard, Vincent Adatte avec la Lanterne Magique, Adeline Stern et toute l’équipe du Royal, du plus jeune au plus « expérimenté », sans mentionner les nombreux peintres, écrivains et journalistes conscients (incroyable la condensation d’artistes qui sévit à Sainte-Croix !), participent à cette évolution. Notre évolution. Éduquer les plus jeunes, montrer de belles images « pansantes », des films qui font réfléchir et prendre conscience de notre statut d’humain, partie prenante et participante de la nature qui nous englobe. Nous fonçons dans le mur, peut-être, mais au moins nous essayons d’appuyer sur les freins de toutes nos forces solidaires (que c’est bien dit !) Bon, trêve de discours… tout ça pour vous dire que les films de ce mois de février ont, une fois de plus, été choisis (avec amour !) pour satisfaire tous les appétits.

Les amateurs de sport extrême vont apprécier Point BreakCreed et Steve Jobs ;), les amoureux de la planète vont tirer tout le sel de la terre de Demain et des Saisons ; les grands romantiques nostalgiques vont se régaler avec HeidiCarolAnomalisa et La vie très privée de Monsieur Sim pour peu qu’ils aient cultivé tolérance, ouverture d’esprit et sens de l’humour. Les jeunes (et les moins jeunes) seront gâtés aussi avec Tout en haut du monde, et Alvin et les Chipmunks, en 3D cette fois.

Comme chaque mois, nous recevrons le cadeau de plusieurs événements. Une soirée spéciale Arménie le 13 février avec le nouveau Robert Guédiguian (et la magnifique Ariane Ascarides, sa compagne), Une histoire de fou… suivi, après un repas, par The Cut (la blessure). Deux films émouvants et tragiques sur l’Histoire (et ses dommages collatéraux) de ce pays, l’Arménie, qui n’a pas fini de panser ses plaies plus d’un siècle après le génocide de 1915-1917. Le manque de reconnaissance suscite trop souvent des blessures irréparables. Autre événement, plus ludique celui-là, le 27 février avec le spectacle CinéScène : les Diptik Clown Duo, que beaucoup ont déjà eu l’occasion d’admirer… et qui sera aussi suivi d’un repas (réservations : 079 665 10 72), avant le dernier DiCaprio, Le Revenant. À ne pas manquer le dimanche 28, le Ciné-Brunch Transition qui nous proposera How to change the world (Comment changer le monde), et là, c’est vous qui apporterez vos idées et votre panier repas ! A 17 h vous serez Free to run (Libres de courir), mais pas trop vite quand même puisque Pierre Morath, le réalisateur, sera présent dans les starting-blocks !

Bons films !

Christina

Lu 882 fois Dernière modification le lundi, 29 février 2016 10:52
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix