jeudi, 03 mars 2016 14:28

Edito - 3 mars 2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quelques giboulées plus tard…

Tenez, pour commencer petit poème que j’ai retrouvé dans mes vieux papiers d’il y a vingt ans et que je trouve de circonstance :

Un jour d’hiver presque comme celui-ci,

où tout dehors se désolait en noir et gris,

mes yeux dans les siens j’ai mis,

il m’a souri…

Elle est pas belle la vie ? Bon, pour paraphraser Okusai (souvenez-vous de La Vague) quand j’aurai cent ans, peut-être que je saurai enfin écrire. En attendant, après le carnaval de Sainte-Croix, suivi du Carnaval Fédéral du 28 février avec sa danse honteuse des moutons-bidons, nous approchons joyeusement, mois de mars oblige, de la Journée de la Femme… Pour ma part, étant une (rare) privilégiée-aux-365-journées-(de la femme)-fêtées, j’attends avec impatience le temps où il n’y aura plus nécessité d’une journée spéciale pour dénoncer les injustices, simplement parce qu’elles auront disparu… Ce jour-là on fêtera l’Homme. Verrai-je cela de mon vivant ? En attendant, dansons ! Ce joli mois de mars – merci Adeline ! –, sera celui des spectacles… Mercredi 2 mars déjà avec la Lanterne Magique et Le Tableau, un conte absolument magnifique si je me souviens bien. Jeudi 3 mars à 20h : Un spectacle très important, Quai N°1, à la rencontre de l’asile, puisqu’il s’agira de celui proposé par l’ARAVOH (Association pour l’accueil des Requérants d’Asile à Vallorbe, Œcuménique et Humanitaire) après dix ans d’engagement. Un spectacle empathique, authentique et touchant, qui évoquera (entre autres) la tristesse de l’exil et la séparation.

Un peu de distractions pour suivre (non systématiquement dénuées d’intelligence toutefois) vendredi et samedi avec Avé, César !Zootopie et Les Tuches 2, séances entrecoupées d’une découverte ainsi que d’une reprise émouvantes et riches, Nahid – magnifique portrait de femme – et Demain, une formidable aventure humaine qui semble avoir influé sur le comportement de pas mal de spectateurs. Spectacle encore jeudi 10 mars, vendredi 11, samedi 12 – avec un apéritif dînatoire – et dimanche 13, avec Chocolat un blockbuster printanier par lequel, comme le dit si bien Adeline : « Entre colère, burlesque et racisme, l’humanisme fait film ». Iraqi Odyssey, dimanche 13 mars, en présence du réalisateur cette fois, auquel vous allez sûrement pouvoir poser plein de questions autour d’un verre… Soirée spéciale Danse magique ce week-end du 18-19 mars avec deux films Horizontes, un documentaire édifiant suivi d’un buffet sud américain (on va enfin savoir ce qu’ils mangent en Amérique du Sud !) couronné par notre coup de cœur du mois El Ultimo Tango… je ne « suis » pas très danse en général, sauf pour le Tango… comment ne pas être sensible à la sensualité torride qui s’en dégage. Par contre, je ne suis pas si sûre qu’aucun homme ne vaille les larmes d’une femme, mais ça, c’est un avis très personnel…

Le 23 mars, c’est reparti pour l’Assemblée générale Mon Ciné et Amis du Royal… Ne la manquez pas ! Vous êtes tous chaleureusement invités à rejoindre la joyeuse compagnie des membres et à participer activement à la vie de Votre cinéma ! La séance sera suivie par la projection (gratuite) de l’Étreinte du serpent, un long métrage colombien fascinant. La suite et fin du mois se décline sur tous les tons, depuis les films d’animation comme Molly Monster ou Le garçon et la bête jusqu’à la comédie, je veux parler de Saint Amour, en passant bien sûr par l’action, cette fois Divergente 3 – Au-delà du mur… comme toujours il y en aura pour tous les goûts !

Bon films !

Christina 

Lu 828 fois Dernière modification le lundi, 28 mars 2016 12:56
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix