dimanche, 03 avril 2016 21:52

Edito - 3 avril 2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sans-titre…

Pour des raisons personnelles qui ne regardent que moi et que je suis seule à partager bien qu’elles concernent tout le monde tout en étant totalement dépendantes de ma volonté, je ne suis pas en mesure de vous présenter mon édito en ce joyeux mois d’avril. Par conséquent, il ne m’est pas possible de vous inciter à ne surtout pas manquer le coup de cœur du mois, à savoir The Assassin qui nous vient tout droit de Taïwan et qui ne raconte pas l’histoire d’une heureuse ménagère aux petits soins pour son mari et ses quatre enfants. Je ne vous dirai pas non plus que pendant longtemps, l’inculte ignare, mais non hilare, que j’étais a pensé que Taïwan était situé sur un R.O.C. Et comment faisaient-ils donc pour tourner de si beaux films sur ce grand rocher ? Bien sûr, je ne vous inciterai pas non plus à vous précipiter à la Migros la semaine prochaine pour vous extasier devant Kung Fu Panda, la peluche du siècle, ou Batman versus Superman, encore et toujours eux, ni même Free to run (puisque maintenant il paraît que ce n’est plus défendu) et Au-delà des montagnes, où sans doute l’herbe est plus verte… puisque vous savez parfaitement que c’est au Cinéma Royal que ces films se joueront… vous trouverez d’ailleurs tous les détails chez votre pharmacien préféré de la rue Neuve. 

Est-ce que je vais penser à oublier de vous dire que le 14 avril, il y aura La Révolution chez Les Visiteurs ? Et que vous aurez ainsi l’occasion de revoir ces bonnes vieilles bouilles de craquouille et corniquedouille ? À moins qu’il ne s’agisse de Jacquouille et Godefroy… Il y a fort à parier que vous ne serez pas au courant que le vendredi 15 avril Le Miracle de Tekir sera projeté en présence de sa réalisatrice roumaine Ruxandra Zenide. Une fois de plus ce ne sera pas un film futile ni superficiel mais bien un conte extraordinairement fécond… je n’en dirai pas moins. J’omettrai évidemment de vous raconter que cette même semaine seront projetés, dans la même salle et sous les mêmes lambris dorés et rénovés (honte à vous qui n’avez pas vu que votre cinéma avait été repeint récemment par notre génial bricoleur j’ai nommé Claude Massard, secondé parfois-voire-souvent par votre gérante, Adeline Stern !) deux autres films qui ne sauraient vous laisser indifférents, à savoir : Le Fantôme de Canterville, qui ne s’appelle pas Casper, et qui présume d’une soirée légèrement plus mouvementée qu’une partie de gin rummy (quoique) ainsi que De l’autre côté de la mer, du Suisse Pierre Maillard qui nous parlera à la foi de rédemption et de l’Albanie. 

Entre le 20 et le 26 avril, je ne pourrai pas vous cacher que vous allez, petits et grands, vivre une semaine incroyablement dense qui débutera avec la lanterne magique présentant Crin Blanc et le ballon rouge, aucun rapport avec Rin-tin-tin et les tuniques vertes… Qui continuera avec Gods of Egypt qui, faut-il le préciser, n’aura rien à voir avec des esclaves finlandais. Qui poursuivra avec une séance spéciale enfants (parents profitez-en pour aller festoyer !) sur les Contes des sables d’or, en aucun cas soporifiques, avec en clôture de dimanche une Conférence de Lucien Willemin sur l’énergie grise qui requerra toutes les petits cellules grises elles aussi du groupe Transition sans oublier les vôtres. Avec, comme toujours un brunch participatif gratuit… 

Du 24 au 26 avril LES TOILES EN FÊTE… Un maelström de saveurs visuelles avec Le Fantôme de Canterville que vous reverrez avec grand plaisir, suivi par Nice People le lendemain, un documentaire suédois passionnant qui n’évoquera pourtant aucun smorgasbord, dommage c’était bien bon aussi… et encore, et surtout, trois (3) Avant-Premières (notez les majuscules !), je cite : Dalton Trumbo, Adopte un veuf et Eddie de Eagle. Une fois de plus un choix judicieux que je ne vous oblige pas à négliger ! 

Bons films !

Christina

Lu 930 fois Dernière modification le lundi, 25 avril 2016 17:04
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix