vendredi, 09 septembre 2016 11:13

Edito - 5 septembre 2016

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Récoltes et vendanges…

Après un été aussi riche en événements, montagnes russes entre chagrins et joies, turbulences et paix, côtés pile et côtés face de notre destin commun d’êtres humains vulnérables, activités sportives et farniente (de : « ne rien faire ») fraîcheurs et canicules, voici venu le temps du doux enfoncement dans le cocon automnal juste avant de savourer la tombée des premiers flocons ludiques, joyeuses prémices de feux de cheminée, marrons chauds et crêpes Suzette…

Mais avant toutes ces promesses qui seront tenues (ou pas), et sur ces douces considérations bucoliques, voyons ce que l’Amie Adeline nous a apporté dans son sac magique… On commence avec un film qui rend heureux – Toni Erdmann – et dedans une question : C’est quoi le bonheur ? Je vous laisse répondre. Est-ce que le bonheur est obligatoire ? Depuis quand le bonheur existe-t-il ? Êtes-vous heureux, chers cinéphiles Ste-Crix ? Quand vous aurez répondu à tout ceci, vous aurez le droit de savourer, seuls ou accompagnés, le Sans limites de Star Trek, Les 7 déesses indiennes en colère (un nouveau bollywood ?) et, finalement mais pas enfin… Peter et Elliot le dragon en 3D s’il vous plaît et ça sera tout pour le premier week-end de cette série… Dès le 15 du mois (aïe, le budget !) on essayera de garder son sang froid avec Nerve, joueur ou voyeur ? Je sens que ça va plaire à pas mal de vidéo-fans… On enchaîne sur le dernier film de François Ozon, Frantz, avec l’excellent Pierre Niney. À noter sur vos agendas le 2ème festival international de l’accordéon avec son petit concert de clôture dimanche 18 septembre à 19h30… il sera suivi par le film Des musiciens déviants à 20h30, un documentaire passionnant sur l’accordéon justement, qui l’eût cru ?

Entre le 22 et le 25 septembre ça va bouger au Royal, avec un Ben Hur sans Charlton Heston cette fois pour les fans de péplum… allons-nous y perdre au change ? Allez savoir. Maggie a un plan pour suivre, un tout vieux mais néanmoins excellent film de 2015 qui répondra, côté adulte à la problématique souvent posée par les aînés de vos enfants : est-ce qu’on peut renvoyer le petit frère, la petite sœur, d’où il/elle vient si on n’est pas satisfait ? À découvrir avec un plaisir immense et une joie non dissimulée (que nous ne dissimulerons donc pas) le 24 septembre (l’été sera fini !) l’Économie du couple, le petit dernier de Joachim Lafosse… Deux phrases révélatrices prononcées par Marthe Keller : « Autrefois on savait réparer… aujourd’hui, plus de désir, on jette… » je suis assez d’accord (à quoi bon de si belles déchetteries sinon ? Non, sérieux, c’est un peu triste).

Le dernier week-end de septembre apportera encore sa moisson de belles toiles… Kubo et l’armure magique en ouverture le jeudi, Tinou, un petit bijou bernois avec plein de bons acteurs de chez nous, basé sur un rêve réel que, comme moi, vous allez juste a-do-rer ! Difficile de choisir enfin entre Un Paese Di Calabria, une sorte de conte de fée sur les réfugiés qui pourrait en remontrer à plus d’un… et Moka tourné à Lausanne et environs par le talentueux Frédéric Mermoud avec Emmanuelle Devos et Nathalie Baye, un suspense, je vous dis pas ! Ah, et surtout revenez dimanche soir 2 octobre… Tinou sera projeté à nouveau en présence de son réalisateur, un monsieur fascinant ! Et d’ici là…

Bon films !

Christina

Lu 718 fois Dernière modification le lundi, 31 octobre 2016 15:35
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix