Nicolas

Nicolas

dimanche, 04 juillet 2021 17:58

MINARI (VOst)

Primé dans nombre de festivals, le quatrième long-métrage de Lee Isaac Chung, cinéaste étasunien d’origine coréenne, raconte comment Jacob Yi, sa femme Monica et leurs deux enfants se sont efforcés de se ré-enraciner en Arkansas, en cultivant un lopin de terre hérité d’un fermier suicidé. 

Pour espérer échapper un jour à son travail de sexage de poussins, Jacob s’échine à vouloir faire pousser des légumes exotiques très prisés par sa communauté. Appelée à la rescousse, une grand-mère excentrique a ramené de Corée des graines de minari, une sorte de cresson d’eau aux vertus mystérieuses… 

Un beau récit d’intégration en partie autobiographique, qui attise les cendres encore chaudes du vieux rêve américain !

dimanche, 04 juillet 2021 17:54

FAST & FURIOUS 9

Lancée en 2001, la franchise «Fast & Furious» connaît un succès pétaradant d’une longévité étonnante, au point de bénéficier du financement généralement dévolu aux «blockbusters» depuis quelques épisodes.

Présenté hors compétition à Cannes, l’énième chapitre de cette saga automobile au carénage toujours aussi impeccable extirpe le sculptural Dom (Vin Diesel) d’une vie de famille pépère. Pour parer à un complot planétaire, il doit rameuter son équipe et leurs bolides.

Le méchant de l’histoire n’est autre que Jakob (John Cena), son frère désavoué, ce qui nous vaut un affrontement fratricide très spectaculaire, mené, comme il se doit, à tombeau ouvert !

dimanche, 04 juillet 2021 17:51

PRÉSIDENTS

Se plaisant à varier les genres, la cinéaste française Anne Fontaine s’adonne avec le même allant à la comédie de mœurs («Comment j’ai tué mon père», «Mon pire cauchemar»), au drame psychologique («Nathalie…»), au thriller («Nettoyage à sec») ou encore au biopic («Coco avant Chanel»).

Pour son dix-neuvième long-métrage, la réalisatrice du récent «Police» aborde pour la première fois le registre de la comédie politique.

Jean Dujardin y incarne Nicolas, un ancien chef de l’Etat. Face à la situation politique du pays, celui-ci tente de convaincre François, son successeur au pouvoir joué par Grégory Gadebois, de faire candidature commune pour sauver la France. Toute ressemblance avec des personnages ayant véritablement existé n’est donc pas fortuite…

dimanche, 04 juillet 2021 17:47

FIRST COW (VOst) (coup de cœur !)

Sept longs-métrages en vingt-six ans ! Film après film («Old Joy», «Wendy et Lucy», «La Dernière Piste», «Certaines femmes»), Kelly Reichardt, restée tout au long de sa carrière hors des grands circuits de distribution, est devenue l’une des plus grandes cinéastes de notre temps.

Simple et bouleversante, l’histoire de son septième long-métrage est celle d’une amitié entre un humble cuisinier et un immigré chinois dans l’Oregon du début du XIXe siècle, encore indéfriché. 

Les deux associés font fureur parmi les trappeurs du coin avec des beignets qu’ils concoctent grâce à un ingrédient secret : le lait subtilisé la nuit à une vache, la première introduite sur le sol américain, propriété exclusive d’un potentat local… Attention, chef-d’œuvre !

dimanche, 04 juillet 2021 17:44

THE CROODS : UN NOUVEL ÂGE

Clan typique de la préhistoire, les Croods font leur retour sur le grand écran. Papa Krug et sa petite tribu haute en couleurs sont toujours à la recherche d’un logis pour vivre leur vie primitive en toute quiétude.

Après nombre de repérages mouvementés, les Croods finissent par découvrir un véritable paradis sur terre, qui plus est entouré de grands murs. Las, cet endroit idyllique est déjà occupé par une autre famille, les Betterman qui semblent un brin plus évolués, à voir leur science de la permaculture…

Toujours produit par les excellents studios Dreamworks, un film d’animation destiné à toute la famille, qui confronte âges de pierre et du fer de manière drolatique !

dimanche, 04 juillet 2021 17:39

KAAMELOTT : PREMIER VOLET (première suisse)

Entre 2005 et 2009, nous nous sommes sans doute tous et toutes esclaffé·es à la vision de «Kaamelott». Un fou rire qui a perduré pendant six saisons, même si le ton est devenu un peu plus dramatique vers la fin.

Créée par Alexandre Astier et deux autres complices, cette série télévisée française de «fantasy» historique revisitait de façon décalée la légende arthurienne, campant des Chevaliers de la Table Ronde particulièrement incompétents.

Sort enfin sur le grand écran sa transposition cinématographique, toujours assurée par Alexandre Astier. Dédiée à Louis de Funès, elle conte le retour vengeur d'Arthur qui s’était réfugié à Rome à la fin de la saison six, déterminé qu’il est à reprendre la Bretagne au félon Lancelot…

dimanche, 04 juillet 2021 17:36

VACHES SUR LE TOIT (VOst)

Primé à Visions du réel, ce long-métrage documentaire du cinéaste suisse Aldo Gugolz traite sur fond d’alpes tessinoises les thèmes de la culpabilité, de la filiation et de la paternité.

Dans un alpage situé dans un écrin de verdure, Fabiano devient père à trente-huit ans, tout en s’efforçant de fabriquer du fromage, comme le faisaient déjà ses parents, des marginaux venus s’installer à la montagne dans les années 1970.

En apparence idyllique, cette image est trompeuse… Outre qu’il est criblé de dettes, Fabiano a perdu dans des circonstances non élucidées l’un de ses collaborateurs, un Macédonien qu’il employait au noir… Le revers du Heimatfilm cher au cinéma suisse !

dimanche, 04 juillet 2021 17:33

UN ESPION ORDINAIRE (VOst)

En 1960, en pleine guerre froide, un représentant de commerce est missionné par la CIA et les services secrets britanniques pour servir d’intermédiaire avec un haut fonctionnaire soviétique en veine de confidences.

Interprété tout en finesse par Benedict Cumberbatch, l’espion malgré lui se lie d’amitié sincère avec le colonel soviétique (Merab Ninidze) qui ne tarde pas à dévoiler de brûlants secrets nucléaires. 

Mis en en scène dans la plus pure tradition du genre, ce jeu du chat et de la souris s’inspire d’une histoire vraie qui voit un (presque) monsieur Tout-le monde jouer les James Bond, sans les gadgets mais avec tous les risques… Haletant !

dimanche, 04 juillet 2021 17:30

MYSTÈRE À SAINT-TROPEZ (première suisse)

Écrite par deux experts en la matière (Christian Clavier et le regretté Jean-Marie Poiré, auxquels on doit déjà l’inoubliable «Les Visiteurs»), cette comédie policière estivale situe son intrigue à Saint-Tropez, dans la touffeur du mois d’août 1970.

Comme chaque été, le milliardaire Christian Tranchant (Benoît Poelvoorde) a invité le gratin du show-business dans sa villa tropézienne très sélect. Las, un trouble-fête vient gâcher l’ambiance en sabotant fort anonymement la sublime décapotable de son épouse…

Craignant pour sa vie, Tranchant exige que le meilleur flic de Paris vienne démasquer l’indélicat. Vacances obligent, on lui dépêche un commissaire sur le point de prendre sa retraite (Ch. Clavier), dont les méthodes se révèlent assez particulières.

Page 1 sur 156
© 2021 Cinéma Royal de Ste-Croix