Nicolas

Nicolas

mardi, 23 juillet 2019 12:09

JOURNÉE DU CINÉMA 2019

Dimanche 1er septembre 2019

24h de films non-stop, 5.- le billet, (voir programme séparé)

 

Journée du cinéma Allianz

mardi, 23 juillet 2019 12:04

Yves

Jérem s’installe dans la maison de sa mémé pour y composer son premier disque. Il y fait la rencontre de So, mystérieuse enquêtrice pour le compte de la start-up Digital Cool. Elle le persuade de prendre à l’essai Yves, un réfrigérateur intelligent, censé lui simplifier la vie.

mardi, 23 juillet 2019 11:36

Debout : Yoga, la force de la vie

À quarante ans, le photographe Stéphane Haskell est atteint du syndrome dit de « la queue de cheval » qui le laisse paralysé des membres inférieurs. Après moult opérations, il remarche à peine, s’imagine handicapé à vie !

Cet homme qui brûlait sa vie par les deux bouts va alors trouver dans le yoga le chemin vers une guérison jugée miraculeuse par ses médecins, retrouvant peu à peu la maîtrise complète de son corps. Fasciné par le pouvoir salvateur de cette discipline plus que millénaire qui, littéralement, met en repos le mental, Haskell, reconnaissant, décide de lui consacrer un documentaire…

Sillonnant le monde, il part à la recherche de ceux et celles qui, comme lui, ont réussi à renouer avec la vie grâce au yoga : collégiens en rupture scolaire, condamnés en attente de leur exécution, malades de la sclérose en plaques, miséreux des bidonvilles…

Adeline Stern

mardi, 23 juillet 2019 11:33

Once Upon A Time… In Hollywood

Présenté à Cannes hors-compétition, le neuvième long-métrage du réalisateur de « Pulp Fiction », « Kill Bill » et « Django Unchained » est une ode à la fois ironique et émue à une époque révolue, celle qui a vu le déclin définitif du vieil Hollywood, au profit de la télévision.

Dans le sillage de « Il était une fois en Amérique » de Sergio Leone, maître à penser de Quentin Tarantino, « Il était une fois… à Hollywood » procède de la plus sublime reconstitution historique, aiguillonnée par un souci du détail démentiel.

Par l’entremise d’un acteur de série B ringard (Leonardo Di Caprio), flanqué du cascadeur qui le double (Brad Pitt), Tarantino brosse une fresque follement ambitieuse dont le motif secret est la fin d’une certaine innocence, précipitée par le fameux massacre perpétré par Charles Manson et sa « famille », qui plane sur tout le film, tel un spectre…

Vincent Adatte

mardi, 23 juillet 2019 11:30

Diego Maradona (VOst) (à découvrir !)

Le samedi 24 août Soirée spéciale « Histoires d’hommes » deux films et un repas.

Après « Senna », sur le destin tragique du pilote brésilien, et « Amy », film-portrait retraçant la trajectoire en étoile filante de la chanteuse Amy Winehouse, le réalisateur britannique Asif Kapadia dédie son nouveau documentaire à un autre grand brûlé de la vie, le fantasque et néanmoins footballeur Diego Maradona.

Comme pour les deux titres cités ci-dessus, le cinéaste opère uniquement à partir d’images d’archives dont il tire un récit combien révélateur. Se concentrant sur les années où Maradona évolua au club de Naples (de 1984 à 1991), il décrit à merveille la folle déification dont fut « victime » ce joueur de milieu de terrain offensif de génie.

Acoquiné avec la mafia napolitaine, accro à la cocaïne, incapable de se protéger des médias, le « Pibe d’oro » (le gamin en or), qui shoota son premier ballon dans un bidonville de Buenos Aires, ne pouvait que déchoir…

Vincent Adatte

Le samedi 24 août Soirée spéciale « Histoires d’hommes » deux films et un repas.

Né en 1944, élevé dans les ruines d’une Allemagne défaite, Peter Lindbergh est devenu dans les années 1970 l’un des plus grands photographes de mode de l’histoire.

Influencé par des photographes documentaires comme l’Américaine Dorothea Lange ou le Français Henry Cartier-Bresson, cet admirateur de Van Gogh et de Pina Bausch a créé une nouvelle forme de réalisme en relativisant les canons de la beauté.

Convaincu que l’intérêt d’un sujet réside ailleurs que dans son âge, Lindbergh explique que sa mission profonde a consisté à libérer les femmes de la hantise de la jeunesse et de la perfection suscitée par le regard masculin… Émaille de témoignages des top-modèles auxquelles cet artiste hors-norme aura rendu figure humaine, le documentaire de Jean-Michel Vecchiet lui rend un très bel hommage !

Vincent Adatte

Samedi 24 août

Soirée Spéciale : « Histoires d’hommes »

17h30 Peter Lindbergh – Women’s Stories (VOst)

19h30 Repas

20h30 Diego Maradona (VOst) (à découvrir !)

mardi, 23 juillet 2019 11:24

Comme des bêtes 2

Nous avions bien ri à la vision du numéro 1. Il y a donc lieu de se réjouir des retrouvailles avec ces chers animaux de compagnie qui, en l’absence de leurs propriétaires, s’adonnent à d’inénarrables occupations anthropomorphes !

Plutôt que de se répéter, les scénaristes ont imaginé trois histoires parallèles qu’ils nouent de façon irrésistible dans un final au poil… À l’exemple de Max, le fox-terrier, qui se voue à surveiller l’adorable bambin de sa maîtresse, et en deviendrait presque paranoïaque !

De son côté, Giget, sémillante Loulou de Poméranie, va faire alliance avec l’opulente Chloé, chatte en très léger surpoids, pour arracher le jouet préféré de Max des griffes de félidés peu collaborants, tandis que le lapin nain, Pompon, se fantasme en super héros… Non, jamais, il ne nous viendrait à l’idée d’expédier à la fourrière ces charmantes bestioles !

Adeline Stern

mardi, 23 juillet 2019 11:21

Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Lancée en 2001, la saga « Rapides et dangereux », ainsi qu’on l’a intitulée au Québec, vrombit toujours. Cette neuvième course-poursuite constitue en fait ce que l’on appelle outre-Atlantique un « spin-off ».

Pour les profanes, précisons que ce terme désigne un épisode à part, qui met temporairement en avant un ou plusieurs personnages secondaires de la série. Après s’être affrontés dans l’arrière-cour de « Fast & Furious 7 », l’agent de sécurité Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et le tueur à gages Deckhard Shaw (Jason Statham) occupent le devant de la scène…

Ces deux ennemis de longue date s’obligent à faire cause commune, histoire d’éliminer un redoutable anarchiste génétiquement modifié en possession d’une arme de destruction dévastatrice… Avatar contemporain du bon vieux film d’action, « Hobbs & Shaw » s’illustre par sa surenchère humoristique de scènes spectaculaires.

Adeline Stern

Page 1 sur 118
© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix