mardi, 18 janvier 2011 14:13

Edito - 18 janvier 2011

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Heureuse époque...

… de la vie, où un simple exposé vous fait changer la face du monde ! Certains films (comme No et Moi pour ne pas le nommer) ont le chic pour me faire replonger dans une époque (si lointaine ? non ? si ?) où “j’y croyais” encore. C’était bien avant. Avant les multiples constats d’impuissance qui ont suivi. Avant le rappel constant de ma condition d’humain, subsidiairement de femme... Et puis la vie est passée par là et son érosion avec... De concernée, je suis devenue cernée, puis.... Touriste...

Heureuse époque...

… où des réalisatrices ne baissent pas les bras et récidivent. Elles nous parlent de foi, elles nous parlent d’amour, elles nous parlent d’humanité, elles sont femmes, elles nous disent qu’elles y croient et du coup nous amènent à y croire aussi, pas par la peur ni par la menace, juste par l’envie. Et la toute petite flamme du feu sacré s’est réveillée. Cette minuscule braise à l’intérieur de soi qui fait se sentir Vivant et dire que “ça” valait la peine...

Bons films !
Christina

Lu 910 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix