mercredi, 31 juillet 2013 11:17

Edito - 31 juillet 2013

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

 

Dans la fraîcheur de la nuit...
et
Après les Feux d'artifices...

C'est l'été, il fait beau, il fait chaud... Tiens, si on mangeait dehors ? Quelqu'un pour mettre la table, transporter les boissons, nettoyer la table de jardin, préparer le barbecue ? Personne ! Vous avez dit Insaisissables ? Et ils ne sont même pas magiciens... Ceci dit, voilà un cas typique de film dont il vaut mieux ne rien dévoiler du tout de ce qui nous attend. Vous voulez mon avis ? Si vous ne l'avez pas déjà vu, ce film, c'est une occasion... à saisir ! (oui, je sais, c'est facile... mais il commence à faire vraiment lourd de nouveau, bien obligée de me mettre au diapason !) Et n'oubliez pas que les places sont à 10 frs le jeudi, c'est pas magique ça ?

Pour co-écrire le scénario de Frances Ha, le film de vendredi et samedi, Greta Gerwig s’est inspirée de sa propre expérience ainsi que de celle de ses amis artistes cherchant à percer à New York. Dans le film, l’héroïne vient de sortir de l’université et est à un moment de sa vie où elle est complètement perdue. Voilà qui va nous rappeler de jolis souvenirs et comme en plus c'est en noir et blanc, certains d'entre nous se retrouveront complètement au temps de leur jeunesse, un joli morceau de poésie à savourer en bonne compagnie. Oyé Oyé Jeunes gens ! Surtout ne manquez pas Monstres Academy dimanche à 16 h... une dernière opportunité pour tous de se faire les dents avant la rentrée ! Dimanche 4 août, soirée spéciale Illusion et manipulation. A ne surtout pas rater ! Sébastien va nous concocter un buffet inoubliable que nous savourerons entre ces deux films Trance et Insaisissables comme entre deux tours de Super Grand Huit. Accrochez-vous, la soirée va être décoiffante ! …

"il ne boit que du champagne et s'habille chez le plus grand couturier de Paris : Tati !" Trop drôle cette phrase piquée au vol dans un dialogue de Aya de Yopougon. Que voilà un coup de coeur pour un super film d'animation qui va nous faire vibrer. J'ai toujours eu un faible pour les histoires vraies ou presque et j'aime quand elles finissent bien.

Tout le parfum de la Provence, pour ce week-end, avec en point d'orgue cette soirée spéciale Marcel Pagnol du dimanche 11 août. Mes papilles se réveillent déjà aux parfums de serpolet, de farigoule et de pèbre d'aï, mes oreilles se réjouissent du chant des cigales et du cri-cri des grillons et mes yeux s'émerveillent de collines provencales, de parties de cartes mémorables, du tant de fois visité et revisité vieux port de Marseille avé son ferry-boate et de toutes ces belles émotions à n'en plus finir. Merci Monsieur Pagnol ! Merci Marius ! Merci Fanny ! et Merci Monsieur Auteuil!

Jeudi 15 août, ça va être rigolo pour mon anniversaire d'aller voir Né quelque part... voilà une autobiographie romancée qui ressemble un peu à la mienne. Toutes proportions gardées bien sûr. Mais quand j'y pense... retrouver ses racines, se reconstruire là où se trouvait le berceau de sa famille, ça doit être quelque chose tout de même. Nostalgie, Nostalgie...

Allez ! On se change les idées avec les Schtroumfs 2 en 3D. Ce qui ne veut pas dire 2 pour le prix de 3 ah mais ! Quoique. Ce n'est pas l'infâme Gargamel qui va me contredire.

Et enfin, pour terminer cette jolie série d'été, un week-end du 16 au 17 août pas piqué des hannetons, avec cette Soirée Spéciale Maghreb. Paris à tout prix pour commencer, si drôle, pathétique et tendre et à nouveau, pour ceux qui auraient été empêchés jeudi Né quelque part pour finir en beauté une soirée qui comprendra en son centre un merveilleux couscous. S'il s'agit là du couscous d'Adeline, je peux vous dire d'emblée qu'il vaut le détour, foi de moi ! Alors, n'hésitez pas à sauter sur votre téléphone pour vous inscrire le moment venu ! Et en attendant...


Bon films !
Christina

Lu 1005 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix