vendredi, 12 septembre 2014 12:41

Edito - 12 septembre 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

La fête de tous les sens... enfin presque !

Ils vont venir, ils seront tous là pour savourer ces trois jours. Et on vous en promet des merveilles, vrai de vrai ! Neuf films en avant-première ou en première suisse ! Des films riches, des oeuvres magnifiques et conséquentes, un week-end dont vous ne sortirez pas indemne. Ça commence très fort avec Sin City jeudi soir (et lundi soir), histoire de se réveiller. Un film qui va plaire à tous les connaisseurs de BD, servi par des acteurs épatants.

Ça continue vendredi soir avec The giver, rien que de lire le synopsis, j'en frémis. Dans un futur lointain (j'espère !) les émotions auront été éradiquée.,,, Plus de mémoire propre. Ça ne serait pas déjà le grand rêve de nos dirigeant ça ? Bon, là, quelque chose me dit qu'il va y avoir comme qui dirait des bâtons dans les roues… à moins que ce ne soit un grain de sable dans l'engrenage. Allez savoir !

Samedi et dimanche on passe la journée au Royal, on compte sur vous hein ! C'est pas le moment de nous laisser tomber alors qu'il y a une programmation de rêve ! Pour commencer samedi : Tu veux ou tu veux pas ? ça me rappelle des sacrés souvenirs et quelque chose me dit qu'on va bien rire, on en a tous besoin. 3 coeurs pour suivre, l'histoire d'un crève-coeur justement, comme il nous en est arrivé à tous dans la vie. Un film au bout duquel on se demandera : et si ? en pensant à ce moment où tout a dérapé, nous a coulé entre les doigts, et où on aurait tellement voulu pouvoir revenir en arrière, juste de cinq minutes...

Après un bon repas partagé (réservations fortement recommandées au 079 797 26 15), nous sera présenté le dernier film de la soirée Bande de filles. Un très très beau film, parmi ceux qui nous rassurent sur la capacité de résilience de la next generation !

Dimanche sera une journée comme il nous sera peu donné d'en vivre. Tracks, pour nous mettre en appétit, juste avant le fastueux brunch prévu, un documentaire fascinant qui va nous nourrir d'images époustouflantes et nous donner soif ! On continue, après le brunch avec Still the Water, je vous recopie ici les paroles de la réalisatrice que je trouve exhaustivement évocatrices : "Je souhaiterais que les spectateurs se rendent compte que nous, les hommes, ne sommes pas au centre de toutes choses ; nous ne sommes qu’une partie du cycle de la nature. J’ai voulu construire une histoire qui induise que cet immense cycle dans lequel nous sommes contenus est d’essence divine. Notre âme est complexe, vague et imprévisible. J’espère, par ce film, voir grandir la sagesse de l’homme au contact du dieu que nous appelons nature."

Hin und Weg, un autre film extraordinaire ce dimanche-là, véritable célébration de vie et d'amitié, de compassion, d'empathie et d'amour, un "tue la mort" qui laissera des traces ! Et pour finir ce week-end en beauté (sans pour autant oublier que le lundi du jeûne vous aurez une seconde chance de voir ou revoir Sin City) il vous sera proposé le tout dernier Zviaguintsev (à votre avis commbien de points au scrabble ?) Leviathan. Avant même de l'avoir vu, je sais déjà ce qu'il va réveiller en moi d'émotions, de colères et de réfléxions… alors je n'irai pas plus en avant dans la description, ce serait déflorer le sujet, un seul indice : c'est un film qu'il faut absolument avoir vu.

Belle fête à tous !
Christina

Lu 1087 fois

© 2019 Cinéma Royal de Ste-Croix